You are currently viewing Gouvernance

Gouvernance

Morvarid MV vous éclaire sur certains mots-clés

Gouvernance

Personne ou groupe de personnes et/ou document de référence en matière de gouvernance, d’organisation interne. La Gouvernance définit des principes d’organisation interne, de gestion des activités de l’entreprise, et les mécanismes de prise de décisions. Elle fournit un cadre qui sécurise et structure les actions de l’organisation concernée. La Gouvernance fixe les règles de conduite de l’entreprise, ses pratiques, ses missions et ses valeurs. Elle définit la stratégie, en lien avec les missions, la « raison d’être » et les valeurs de l’organisation concernée. Le rôle de la Gouvernance est d’assurer la bonne circulation de l’information et la transparence ; notamment en termes de prise de décisions. Elle veille au respect de la réglementation et des lois en vigueur. Le cas échéant, pour faciliter la bonne gouvernance de l’organisation, un pacte d’associés est recommandé pour organiser leurs relations.

Holacratie

En opposition avec la notion de hiérarchie, ce système de gouvernance mis au point en 2001 par un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, s’appuie sur un management horizontal : au sein d’un système de management « holacratique », chaque partie du tout, dont elle dépend, est autonome et décisionnaire. Concrètement, le principal changement né de l'holacratie réside dans l'organigramme de l'entreprise : celui-ci disparaît, il n'existe plus de chef, l’existence des services, départements… est remise en cause.

L'holacratie est reliée à la « raison d'être » de l'entreprise et se construit à partir du rôle de chacun. Au lieu d'évoluer de façon pyramidale, des cercles s’organisent. Ces cercles regroupent les salariés qui ont des rôles proches, sachant que chacun d’entre eux peut se voir attribuer plusieurs rôles, même variés, selon sa charge de travail. Dans la continuité de l’holacratie, on parle aujourd’hui d’entreprise libérée.

Entreprise libérée

Au sein d’une entreprise libérée, engagement et autonomie sont les bases d’un fonctionnement interne plus efficace. Cette forme de management est davantage adapté dans un environnement complexe et changeant. Le bien-être au travail est ici considéré comme un facteur de pérennité de l’entreprise.